Aller au contenu principal
Avis

Après nous avoir proposé 5 aventures du capitaine Merlicht, Nicolas Lebel met son atypique enquêteur de côté pour nous offrir un nouveau polar-thriller rythmé par les étapes d'une chasse à courre inhabituelle (et heureusement). Le style est toujours aussi fluide, l'humour toujours distillé où on ne l'attend pas mais on découvre une nouvelle facette de l'auteur dans la construction de l'intrigue, dans le développement des pistes et fausses pistes, il gagne aussi en immoralité...

Tout démarre par un prologue mystérieux à souhait, dans la veine des romans noirs ou du cinéma de Bogart. Un homme dont on ne sait rien suit une femme dans un appartement, on pourrait croire à une sorte de rendez-vous galant avec une belle inconnue. Avant d'en savoir plus nous basculons sur l'histoire de Chloé de Talenne, jeune femme aux multiples facettes et au physique avantageux. En parallèle, nous découvrons un tandem de flics, Paul Starski, flic désabusé dont la vie part en lambeaux, et sa collègue Yvonne Chen, enquêtrice très à cheval sur le règlement, froide, impassible et sans compassion pour autrui. Une fois le décor et les personnages plantés, il ne vous reste plus qu'à identifier qui est le chasseur et qui est la proie... C'est tout l'enjeu de ce roman. Devinerez-vous qui est le gibier ?